Pages

mardi

Laowai


Le nouveau projet Pour Glénat avec les amis Alcante et Bollée s'appellera "Laowai" !
Un soldat Français au coeur de la Guerre de l'Opium.



Etude pour la terrible impératrice Cixi
Encre noire sur papier Kraft, et une bonne tartine de blanc (son altesse était si délicate...)



Recherche d'ambiance...


Soldat français durant la seconde Guerre de l'Opium dans les rues de Shanghai

Chine des Han

Première étape, crayon et encrage

Couleurs aux encres aquarelles

lundi

Illustrations

Quelques albums publiés aux éditions de la Réunion des Musées Nationaux


Askelaad et l'ours blanc aux yeux bleus
Texte : Anne Archambault








Monsieur Manet a demandé du noir
Texte : Pierre Grosz





Sous l'oeil du Dragon
Texte : Alexia Sabatier



L'odyssée de Shivaji
Texte : Remy Goavec




Portraits



Cow boy moustachu. La vraie moustache du vrai cowboy


Aborigène, encre noire au pinceau


Encre noire et gouache blanche sur papier kraft.

D'après une vielle photo... les joies des encres aquarelles monochromes sur papier kraft ! Je crois qu'il s'agit d'un vétéran avec sa femme.



dimanche

jeudi

Les chants du Bronze


En gestation dans un coin de nos esprits respectifs à Jean-David Morvan et à moi-même, voilà un nouveau projet qui prend forme, dont l'histoire se déroule en Europe durant l'Âge du Bronze !

Dans l'attente du scénario final, je recherche des ambiances et des personnages. Pour une fois je commence par me laisser guider par mes envies graphiques presque indépendamment de l'histoire. C'est intéressant de se laisser aller sans contrainte, ça aide à découvrir des directions insoupçonnées...

Je pars sur un carnet, je fais des crayonnés dans tous les sens, et quand j'entrevois une direction intéressante, je peaufine.



Pour ce projet je crois que je vais rester à la technique hybride de colorisation sur gris, avec des retouches sur ordi pour caler l'intensité des lumières. De même que je crois que je vais agrandir le format des planches, histoire de pouvoir me permettre une plus grande gestuelle lors de l'encrage au pinceau.



Pas facile d'imaginer l'Europe de l'Âge du Bronze, il y a plein de documentation archéologique sur le sujet, mais en même temps il existe d'énormes trous qui permettent de créer une ambiance plus personnelle, notamment sur les vêtements et l'architecture. Tout ce dont on dispose aujourd'hui est assez fragmentaire, c'est pourquoi je complète avec des recherches sur d'autres civilisations qui vivaient aux même latitudes, et je ne perd pas de vue une chose : le Bronze ce n'était que pour l'élite, la majorité des gens se servait plutôt de bois, de cuir, d'outils et d'armes en pierre.

mardi

Des épaisseurs d'encre

Quelques (très) gros plans cases du "Manuscrit trouvé dans une bouteille" de Monsieur Poe. Pour ça l'encre waterproof est indispensable !